Une gestion saine

L’ordre Paris Ile-de-France, un temps d’avance !

William Nahum avait montré la voie en créant les universités d’été, la revue Le Francilien… Puis Allô expert et le CIP dans les années 90, qui furent ensuite repris au niveau national. Depuis lors, sous des mandatures Ifec atones, rien ne s’était vraiment passé en Ile-de-France.

Rien qui puisse vraiment être repris par les autres conseils régionaux. Il aura fallu attendre 2008 et l’arrivée d’ECF pour repartir de l’avant.

La profession n’a jamais été aussi attractive puisqu’en 2015, nous avons atteint un record de mille cent diplômés d’expertise comptable sur l’ensemble du territoire.

philippe-dahinger

Par Philippe Dahinger

ECF Paris Ile-de-France

UNE GESTION EFFICIENTE DE L’INSTITUTION

Sous l’impulsion de Serge Anouchian, Bernard Lelarge et Didier Racapé, l’acquisition de locaux communs à la CRCC de Paris et l’Ordre de Paris Ile-de-France dans le quartier Saint-Lazare permettra demain d’économiser près de 700 000 euros de loyers chaque année à valoir sur les cotisations : enfin une saine gestion !

Parallèlement, nous avons mis en place une commission d’appel d’offres présidée par Bernard Lelarge qui permet de réduire systématiquement le coût des marchés et assurer une attribution transparente.

Voilà de quoi permettre une baisse durable des cotisations, entamée depuis 2010 et accélérée en 2016.

Sans pour autant renoncer à agir pour la profes­sion francilienne.

UNE PROFESSION ATTRACTIVE ET CITOYENNE

La création d’allô-impôt par Laurent Benoudiz et Françoise Berthon (www.allo-impot.fr) suscite chaque année un immense retour d’estime de la part de nos concitoyens. Grâce à un partenariat fidèle avec Europe 1 et Le Parisien-Aujourd’hui en France et cent cinquante consœurs et confrères mobilisés pour répondre aux contribuables, cette opération est depuis six ans la plus médiatisée au sein de notre profession. À telle enseigne que notre conseil l’a mise à disposition des autres régions ordinales. En 2016, le numéro vert a ainsi reçu plus de quarante-deux mille appels. Un nouveau record !

Autre sujet de satisfaction : graine d’expert-comp­table, visant à faire découvrir notre métier aux col­légiens et lycéens, là encore repris par plusieurs autres conseils régionaux ; une brochure qui fait dé­sormais l’objet d’une déclinaison au profit du métier de commissaire aux comptes par les compagnies de Paris et de Versailles ; un best off, régulièrement victime de ruptures de stock ! Preuve à l’appui : la page Facebook est suivie par plus de deux mille ins­crits. À cet égard, la profession n’a jamais été aussi attractive puisqu’en 2015, nous avons atteint un re­cord de mille cent diplômés d’expertise comptable sur l’ensemble du territoire.

AU SERVICE DES CABINETS

Attractivité toujours : tout en multipliant les inter­ventions dans les écoles et universités pour présen­ter la profession, nous avons mis, ces derniers mois, l’accent sur l’alternance avec la création d’un forum annuel de l’alternance « jobfair », renforcé cette année par l’édition d’un guide de l’alternance pré­sentant aux cabinets toutes les écoles formant aux diplômes de la profession et détaillant les contacts, les rythmes d’alternance et les effectifs disponibles. Car les cabinets expriment un besoin croissant de nouvelles compétences pour se développer.

Compétences et connaissances techniques qu’il faut en permanence entretenir compte tenu d’une réglementation capricieuse et mouvante.

Voilà pourquoi nous avons franchi un cap avec nos universités d’été, en créant des thématiques annuelles, des parcours… ce qui nous a permis d’atteindre, en 2015, un record de quatre mille cinq cents inscrits. Nous vous avons proposé une confé­rence d’un format rénové et original sur le thème de l’innovation. Un succès justifiant d’investir le palais des congrès de la porte Maillot pour l’édition 2016 sur le thème de la « confiance ».

Sur le terrain de l’information des professionnels, nous avons rénové notre site Internet pour vous permettre notamment une meilleure synergie avec le site du Conseil supérieur. Et nous avons créé une web-émission intitulée Le Talk traitant, en direct, différents sujets d’actualité. Inauguré par la loi de finances, puis l’actualité sociale, le dernier opus fut consacré à la déontologie. Un format qui vous permet de poser vos questions en ligne, immédia­tement traitées par les intervenants. Une émission bien sûr disponible en replay sur notre site web.

Autre initiative, sous le signe de l’interprofession­nalité : les journées de la transmission d’entre­prise créées en 2011 par Laurent Benoudiz, deve­nues Transfair, réunissant les CRCC de Paris et Versailles, la CCI Paris Ile-de-France, la chambre des notaires et le barreau de Paris. Sujet qui de­vrait aboutir, d’ici quelques semaines, à l’initiative de Stéphane Cohen, à la création d’une plate-forme Internet de la transmission d’entreprises avec le concours des Échos.

S’agissant du financement, outre la convention signée cette année avec Initiative Ile-de-France, une plate-forme recensant les principaux financements disponibles selon les besoins des entreprises (www.hubfi.fr) apportera dans les prochaines semaines un outil précieux aux cabinets. Quant à l’assistance des entreprises en difficultés, nous avons mis en place, sous l’égide de Stéphane Cohen, un outil d’aide à la décision (www.sosgestiondecrise.fr) proposant une série de modèles de documents permettant de solliciter les solutions adéquates.

Nous le savons tous, la profession traverse une période de profonde mutation, accélérée par la numérisation de l’économie. Pour se positionner, les cabinets éprouvent le besoin de benchmarker, d’échanger… Voilà pourquoi nous avons créé en 2012 le programme Cap Perfomance (www.capsurlaperformance.fr) que vous avez large­ment plébiscité. Car ce sont près de cinq mille manuels du cabinet qui ont été édités et trois mille diagnostics performance réalisés. Le tout appuyé par la Performance Academy, une formation de dix demi-journées. Un succès qui justifia, en 2013, une mutualisation au profit de tous les conseils régionaux dans le cadre de Conseil sup services. Depuis, ce projet n’a cessé d’évoluer : diagnostic communication, préparation au contrôle de qua­lité, diagnostique LAB…

La numérisation de nos cabinets ne se limite pas au choix des outils informatiques, elle est stra­tégique ! Inclure le numérique dans la stratégie de nos cabinets ne signifie pas tout effacer pour recommencer, mais gérer la numérisation sous la forme d’un véritable projet d’entreprise : en faisant un état des lieux, en redéfinissant les composantes de notre stratégie, tout en impliquant nos collabo­rateurs ! Pour répondre à ces nouveaux enjeux et permettre le financement des investissements tant matériels qu’immatériels, nous avons conclu un accord avec Bpifrance, permettant un finance­ment dédié dans la limite de deux millions d’euros. Toutes les informations de notre partenariat sont accessibles sur un site Internet (https://croec-idf.bpifrance.fr/frontend/CROEC.php).

DÉFENDRE LA PROFESSION

Une profession digne de ce nom doit savoir dé­fendre les siens, sa déontologie et sa réglemen­tation. C’est pourquoi nous avons lancé une lutte acharnée contre les illégaux. Cela s’est traduit, entre autres, par une communication large dans les médias, l’ouverture d’un site dédié (www.compta-illegal.fr) permettant de signaler les illégaux, la conclusion d’accords avec des plates-formes comme Le Bon Coin ou Vivastreet. Et les résultats sont là puisque nous avons réussi à obtenir des condamnations sévères et dissua­sives ces derniers mois.

Voilà en quelques mots tracés notre bilan, sans exhaustivité. Un bilan dont nous sommes fiers bien sûr, mais qui ne nous satisfait pas totalement : il nous reste tant à faire ! Nous en avons la volon­té et nous vous le montrerons quand viendra le temps du programme.