Dans un article paru hier, la lettre A nous apprend que les grands cabinets ont inscrit massivement leurs salariés diplômés dans le seul but de mettre la main sur l’Ordre des experts-comptables au détriment des cabinets libéraux indépendants. ECF alerte les professionnels sur les conséquences désastreuses pour notre exercice et notre marché si les réseaux internationaux prenaient la tête de notre institution. Le syndicat ECF est le seul à défendre les intérêts des indépendants que nous appelons à la mobilisation générale dès le 11 novembre prochain pour les élections dans les conseils régionaux.

 

bigfour-1